astuces webBlogTutoWindows

Comment désactiver les mises à jour automatiques de Windows 10 et 11

Comment bloquer les mises a jour automatiques de tous les Windows Tutoriel complet

Bienvenue à tous dans cette article, vous êtes limité en connexion et vous aimeriez arrêtez vos mises à jour auto sache que, dans notre guide visant à vous montrer comment désactiver les mises à jour de Windows 10. La mise à jour régulière de votre PC est cruciale pour garantir sa sécurité et son bon fonctionnement à long terme. Ces mises à jour fournissent souvent des correctifs essentiels pour résoudre des problèmes critiques.

Cependant, il peut y avoir des situations où vous préférez différer une mise à jour. Par exemple, une application importante pour votre travail pourrait ne pas être compatible avec la dernière version de Windows 10. Dans de telles circonstances, retarder la mise à jour pourrait être une solution temporaire en attendant de trouver une solution adaptée.

Mais comment procéder pour arrêter une mise à jour sous Windows 10 ? Bien que vous ne puissiez pas empêcher définitivement l’installation des mises à jour, il existe des méthodes pour les retarder pendant un certain temps. Suivez notre guide pour découvrir comment y parvenir.

Comment désactiver les mises à jour automatiques de Windows 10

comment désactiver les mises à jour de Windows 10
comment désactiver les mises à jour de Windows 10

Voir aussi : Les 6 meilleures applications pour créer un logo professionnel sur Android ou sur PC.

1. Désactiver les mises à jour automatiques

Pour désactiver les mises à jour de Windows, suivez ces étapes simples : accédez au menu Démarrer, puis sélectionnez Paramètres. Une fois là, naviguez jusqu’à « Mise à jour et sécurité« , puis choisissez « Windows Update » sur le côté gauche de l’écran. Ensuite, cliquez sur « Options avancées ». Vous trouverez l’option « Suspendre les mises à jour » que vous pouvez activer. Cette action mettra en pause les mises à jour de Windows pendant 35 jours. Toutefois, une fois ce délai écoulé, vous devrez télécharger les dernières mises à jour pour pouvoir à nouveau suspendre les mises à jour.

Vous avez également la possibilité de reporter les mises à jour standard jusqu’à 365 jours et les mises à jour de sécurité importantes jusqu’à 30 jours. Après ces délais, vous devrez télécharger les mises à jour avant de pouvoir reporter à nouveau leur installation.

2. Voici une autre méthode simple à essayer : limiter votre connexion au réseau.

Pour ce faire, suivez ces étapes : tout d’abord, cliquez sur le bouton Démarrer, puis accédez aux Paramètres. Ensuite, sélectionnez « Réseau et Internet », puis « Wi-Fi » dans la liste de gauche, et enfin choisissez le nom de votre connexion Wi-Fi. Faites défiler vers le bas jusqu’à la section « Connexion limitée » et activez l’option « Définir comme connexion limitée ».

Lire aussi :  Comment installer WhatsApp sur téléphones Android 2023

En faisant cela, vous signalez à Windows 10 que vous disposez d’une connexion à faible débit, ce qui aura pour effet d’empêcher votre système de recevoir automatiquement les mises à jour (bien que vous puissiez toujours les installer manuellement). Gardez à l’esprit que cette méthode ne fonctionnera pas si vous utilisez une connexion Ethernet. Dans ce cas, vous devrez essayer l’une des autres solutions présentées dans ce guide.

Comment bloquer les mises a jour automatiques de tous les Windows
Comment bloquer les mises a jour automatiques de tous les Windows

3. Empêcher l’installation d’une mise à jour téléchargée

Dès lors qu’une mise à jour automatique est en cours d’installation, il est préférable de ne pas l’interrompre, car cela pourrait potentiellement endommager votre PC. Cependant, si Windows 10 a téléchargé une mise à jour mais n’a pas encore commencé à l’installer, vous avez encore la possibilité de l’arrêter.

Pour ce faire, commencez par rechercher « Sécurité et maintenance » dans la barre de recherche de Windows 10, puis cliquez sur le premier résultat pour ouvrir la fenêtre du panneau de configuration. Ensuite, cliquez sur « Maintenance » et faites défiler jusqu’à la section « Maintenance automatique« . Vous pouvez alors cliquer sur « Arrêter la maintenance » pour interrompre la mise à jour.

Si vous décidez de reprendre la mise à jour plus tard, vous pouvez simplement cliquer sur « Démarrer la maintenance« .

4. Désactiver le service de démarrage de Windows Update

Dans la barre de recherche de Windows 10, saisissez « Services » et cliquez avec le bouton droit de la souris sur le premier résultat, puis sélectionnez « Exécuter en tant qu’administrateur« . Parcourez la liste des services jusqu’à trouver « Windows Update« . Si vous voyez « En cours d’exécution » dans la colonne « Statut« , cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’entrée « Windows Update » et choisissez « Stop« .

Ensuite, cliquez à nouveau avec le bouton droit de la souris sur « Windows Update » et sélectionnez « Propriétés« . Dans le menu qui s’affiche, choisissez « Désactivé » sous « Type de démarrage« , puis appuyez sur « OK« .

Cette action empêchera Windows Update de procéder à des mises à jour automatiques. Si vous souhaitez seulement bloquer les mises à jour automatiques tout en conservant la possibilité d’effectuer des mises à jour manuelles, optez pour l’option « Manuel » dans le menu déroulant.

Lire aussi :  Comment passer du mode QWERTY à AZERTY sous Windows ?
comment désactiver les mises à jour de Windows 10
comment désactiver les mises à jour de Windows 10

5. Désactiver les mises à jour en utilisant les stratégies de groupe

Voici une méthode légèrement plus avancée mais toujours abordable. Dans la barre de recherche de Windows 10, saisissez « gpedit.msc » et sélectionnez le premier résultat. Ensuite, suivez le chemin suivant dans le panneau de gauche : Configuration de l’ordinateur > Modèles d’administration > Composants de Windows > Windows Update.

Dans la fenêtre de droite, double-cliquez sur « Configurer les mises à jour automatiques ». Une nouvelle fenêtre s’ouvrira. Dans le coin supérieur gauche, choisissez « Désactivé« , puis appuyez sur « Appliquer » et « OK« . Cela empêchera Windows 10 de télécharger et d’installer automatiquement les mises à jour, mais vous pourrez toujours les rechercher manuellement en accédant à Windows Update.

6. Limiter les mises à jour en utilisant les stratégies de groupe

Vous avez également la possibilité de restreindre les mises à jour de Windows plutôt que de les désactiver complètement. Comme à l’étape 5, ouvrez gpedit.msc, accédez à « Configuration de l’ordinateur > Modèles d’administration > Composants de Windows > Windows Update » et double-cliquez sur « Configurer les mises à jour automatiques ». Cette fois, au lieu de choisir « Désactivé« , sélectionnez « Activé« .

Dans la boîte « Options » sur le côté gauche, cliquez sur le menu déroulant en haut et optez pour l’une des quatre options suivantes :

  • Notification de téléchargement et installation automatique
  • Téléchargement automatique et notification pour installation
  • Téléchargement automatique et planification de l’installation
  • Permettre à l’administrateur local de choisir le paramètre

L’option « Notification de téléchargement et installation automatique » se rapproche le plus de la désactivation des téléchargements automatiques.

Limiter les mises à jour en utilisant les stratégies de groupe
Limiter les mises à jour en utilisant les stratégies de groupe

 

7. Désactiver les mises à jour en utilisant le registre

Avant de plonger dans les profondeurs du registre, assurez-vous d’abord de sauvegarder toutes les données importantes de votre ordinateur, car une erreur ici pourrait entraîner des problèmes pour votre PC.

Pour commencer, tapez « regedit » dans la barre de recherche de Windows 10 et sélectionnez le premier résultat. Ensuite, suivez le chemin suivant dans la colonne de gauche : « HKEY_LOCAL_MACHINE > SOFTWARE > Policies > Microsoft > Windows« .

Lire aussi :  Astuces sur Comment récupérer ou restaurer des photos supprimées sur android ?!

Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier Windows, choisissez « Nouveau > Clé ». Nommez-le « WindowsUpdate » et appuyez sur « Entrée« .

Ensuite, faites un clic droit sur ce dossier nouvellement créé, sélectionnez « Nouveau > Clé« , puis nommez-le « AU » et appuyez sur « Entrée« . À droite de celui-ci, cliquez avec le bouton droit de la souris, choisissez « Nouveau > Valeur DWORD (32 bits)« . Nommez-le « NoAutoUpdate » et appuyez sur « Entrée« .

Une fois que cette entrée est créée, double-cliquez dessus et changez la valeur de 0 à 1 dans la case « Données de valeur« . Cliquez sur « OK » et redémarrez votre PC pour que les modifications prennent effet.

Comment désactiver les mises à jour de Windows 10, 11, 12.
Comment désactiver les mises à jour de Windows 10, 11, 12.

8. Limiter les mises à jour en utilisant le registre

Vous avez également la possibilité de restreindre les mises à jour de Windows plutôt que de les désactiver dans le registre. Pour ce faire, suivez les étapes précédentes jusqu’à l’étape où vous avez créé l’entrée « AU ».

Ensuite, cliquez sur l’espace vide à droite, puis sélectionnez « Nouveau > Valeur DWORD (32 bits)« . Cette fois, nommez l’entrée « AUOptions » (au lieu de « NoAutoUpdate« ) et appuyez sur « Entrée ».

Double-cliquez sur cette entrée ; dans la case « Données de valeur« , remplacez le 0 par 2, 3, 4 ou 5.

Ces valeurs correspondent à celles de l’étape précédente, ce qui signifie que vous obtiendrez les résultats suivants :

  • 2 – Notification pour téléchargement et installation automatique
  • 3 – Téléchargement automatique et notification pour installation
  • 4 – Téléchargement automatique et programmation de l’installation
  • 5 – Permettre à l’administrateur local de choisir le paramètre.

En conclusion

Nous arrivons à la fin de ce tuto, il était question pour nous de vous montrer étape par étape comment désactiver les mises à jour de Windows 10. Désactiver les mises à jour de Windows 10 peut être une démarche technique, mais cela peut parfois être nécessaire pour éviter des problèmes de compatibilité ou pour conserver le contrôle sur les mises à jour. Cependant, il est crucial de se rappeler que désactiver les mises à jour peut compromettre la sécurité et la stabilité de votre système, donc cela doit être fait avec prudence et seulement dans des circonstances spécifiques.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page